Tournée d’été de GAIA à Bruxelles : Bianca Debaets au volant de notre « catmobile »


GAIA demande un abaissement de la TVA pour la stérilisation des chats
Bruxelles, le 1er août 2018 – Oscar, la « catmobile » de GAIA – une imposante camionnette transformée en chat stérilisé – a fait étape ce mercredi Place de la Monnaie en présence de la Secrétaire d’État bruxelloise au Bien-être animal, Bianca Debaets (CD&V). Cette visite s’inscrivait dans le cadre de la tournée estivale de GAIA, où des bénévoles de l’association sont allés à la rencontre du public bruxellois afin de répondre à toutes leurs questions autour de la loi de stérilisation obligatoire des chats domestiques désormais en vigueur dans toute la Belgique. « Bien informer et répondre aux questions et préoccupations du public est une condition primordiale afin d’assurer les meilleures chances de réussite de cette nouvelle loi », commente Ann De Greef, directrice de GAIA. Et d’ajouter: « GAIA réitère son appel à abaisser le taux de TVA de 21% à 6% pour la stérilisation des chats. »
Depuis le 1er janvier 2018 en Région de Bruxelles-Capitale, tous les chats doivent être stérilisés avant l’âge de 6 mois. Cette obligation légale de faire stériliser son chat est également d’application en Wallonie et en Flandre. « Nous avons lutté pendant de longues années pour obtenir cette législation », explique Michel Vandenbosch, le président de GAIA. « Cette mesure reste indispensable pour endiguer la surpopulation des chats errants et en refuges, et éviter les plus de 10.000 euthanasies qui ont lieu chaque année dans notre pays, faute d’adoptants », précise-t-il.
Lever toute ambiguïté
Les bénévoles de GAIA sont donc allés à la rencontre des passants afin de discuter, informer et répondre aux questions et préoccupations à ce sujet. « Il y a encore beaucoup d’incertitude parmi les citoyens autour de cette nouvelle législation », commente Michel Vandenbosch. « Beaucoup de gens s’imaginent par exemple qu’une femelle doit au moins avoir une nichée dans sa vie ou que la nouvelle loi fera disparaître à terme le chat européen. Tout ceci est évidemment absurde. Notre action s’avère essentielle afin de contrer ces nombreux mythes ». Outre la possibilité de signer une pétition demandant un abaissement du taux de TVA pour la stérilisation des chats de 21% à 6%, les visiteurs du stand de GAIA pouvaient également prendre une photo en présence de la « catmobile » et repartir avec un sac-surprise.
Bianca Debaets : « Je suis ici aujourd’hui en tant que Secrétaire d’État responsable du bien-être animal pour exprimer mon soutien à cette campagne utile et nécessaire. La stérilisation de tous les chats est obligatoire en Région bruxelloise depuis cette année et il est important de le rappeler à tous les habitants de la capitale. La stérilisation obligatoire des chats est une mesure qui a été prise par le Gouvernement dans l’intérêt du bien-être animal. Cela évite non seulement la croissance incontrôlée de la population des chats avec toutes ses conséquences déplorables, comme les euthanasies dans les refuges, mais cela est bénéfique également pour la santé des chats. »
Le président de GAIA, Michel Vandenbosch, ajoute : « Ne perdons pas de vue que laisser faire la nature chez les chats signifie, pour un seul couple, donner la vie à 36 chats en l’espace de 16 mois… et revient souvent à leur donner la mort. Les chats pullulent comme des lapins et beaucoup de gens tendent à oublier qu’un chat errant est souvent issu d’un chat domestique non-stérilisé ».
Demain, la « catmobile » de GAIA fera étape à Liège le jeudi 2 août.
Toutes les villes et dates sont disponibles sur https://www.gaia.be/fr/actualite/tournee-ete-gaia-2018

Les commentaires sont fermés.