Inédit en Belgique : GAIA a organisé la première démonstration de feu d’artifice ‘silencieux’ respectueux des animaux

« Une avancée notable et indéniable pour le bien-être animal, sans en négliger l’aspect festif »

Bruxelles, le 16 novembre 2017 – La directrice de GAIA, Ann De Greef, et la Secrétaire d’Etat au Bien-être animal, Bianca Debaets, ont donné le coup d’envoi ce jeudi soir au Parc du Cinquantenaire à Bruxelles, de la première démonstration officielle de feu d’artifice à bruit contenu en Belgique. Plus communément appelé feu d’artifice silencieux, le feu d’artifice à bruit contenu a été conçu afin d’éviter des nuisances sonores bien connues, en étouffant l’explosion au moment de la détonation. Par cette initiative, GAIA souhaite sensibiliser et convaincre les autorités communales et régionales de l’intérêt de prendre en compte le bien-être animal lorsqu’ils organisent des feux d’artifice. « Nous recevons chaque année de nombreux témoignages d’animaux qui s’enfuient ou sont victimes de crise cardiaque suite au détonations vives créées par les feux d’artifice », regrette Ann De Greef. « La promotion et l’utilisation des feux d’artifice à bruit contenu constitueraient dans ce sens une avancée notable et indéniable pour le respect envers les animaux, sans pour autant faire une croix sur l’aspect festif », précise-t-elle.

Durant un spectacle flamboyant de près d’un quart d’heure, les acteurs communaux et régionaux qui avaient fait le déplacement ont ainsi pu juger par eux-mêmes du réel potentiel qu’offre cette alternative plus respectueuse des animaux. Un signal positif pour la marraine de l’événement, la Secrétaire d’Etat Bianca Debaets qui soutient pleinement le principe. « Les autorités locales et les particuliers doivent aussi penser aux animaux lorsqu’ils utilisent des feux d’artifice », souligne-t-elle. Et d’ajouter : « Je compte bien plaider en ce sens auprès des 19 communes de la Région bruxelloise, afin que celles qui autorisent encore les feux d’artifice imposent alors l’obligation d’utiliser les modèles à bruit contenu. »

A noter qu’en plus d’être résolument plus respectueux des animaux, l’autre argument de taille en faveur des feux d’artifice à bruit contenu, est qu’ils reviennent approximativement au même prix que leur équivalent classique.

— Fin du communiqué —

Plus d’infos :

Contact – Ann De Greef, directrice de GAIA 0477/53 42 02

Les commentaires sont fermés.